Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Réponse des candidats PCF/Front de gauche de la 1ère circonscription au collectif 29-Sud des usagers du TER

Madame, Monsieur

 

Je vous remercie d’avoir sollicité mon avis sur la question de la desserte en TER de la gare de Quimper à l’occasion de l’arrivée de la ligne à grande vitesse.

Comme citoyenne, responsable politique et donc aussi comme candidate à l’élection législative, je suis très attachée aux services publics et en particulier au service public ferroviaire.

Moi-même usager du train, je suis pour un développement du ferroviaire et pour son accessibilité à toutes et tous, notamment en termes de dessertes et de tarifs.

Ce qui exige aussi un financement de l’État à la hauteur des besoins, comme cela se fait dans d’autres pays européens, et je porte cette exigence en tant que candidate à l’élection législative.

Le ferroviaire répond à une nécessité de service public, pour les usagers qui n’ont souvent pas d’autre choix et pour les territoires qu’il dessert, à des exigences de sécurité, ainsi qu’à un impératif écologique que personne ne peut contester.

Je me suis d’ailleurs élevée contre la loi Macron et la mise en concurrence du train par les cars privés pour les mêmes raisons.

Depuis des années je suis engagée pour la défense des petites gares, des guichets SNCF, des lignes régionales, pour des dessertes et des tarifs répondant aux besoins du public et des territoires et mettant le train à la disposition de tous.

Je me suis élevée notamment contre la suppression des deux liaisons Intercités Quimper – Nantes et Quimper - Bordeaux.

Concernant l’arrivée à Quimper de la grande vitesse, je considère que ce progrès ne doit pas servir de prétexte à des hausses de tarifs ni s’accompagner de la détérioration du service des trains régionaux.

Les nouveaux horaires posent un problème évident au départ de Quimper, et à l’arrivée aussi dans l’autre sens, pour ceux qui utilisent le train pour se rendre à leur travail comme pour les scolaires.

Ils seraient renvoyés vers la voiture, plus dangereuse et polluante, plus coûteuse aussi, ou vers des TGV beaucoup plus onéreux et ne présentant pas les mêmes commodités d’accès que les TER, je pense par exemple aux vélos. J’en ai reçu moi-même des témoignages d’usagers.

Je soutiens donc totalement votre demande de maintien des horaires des trains TER du matin en arrivée ou au départ de Quimper.

 

Je reste à votre disposition pour tout échange que vous souhaiteriez, et vous prie de croire en mes sentiments les meilleurs.

 

Yvonne Rainero

 

Vous trouverez sur notre site http://quimper.pcf.fr/ des exemples de nos prises de position :

Ligne Quimper-Brest : http://quimper.pcf.fr/86027

Lignes Quimper-Nantes et Quimper-Bordeaux : http://quimper.pcf.fr/75533


 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.