Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Liberté pour Salah Hamouri !

 

Piero Rainero, conseiller municipal communiste de Quimper, s’est adressé dimanche à Emmanuel Macron pour exiger qu'il intervienne auprès des autorités israéliennes afin d'obtenir la libération sans délais de Salah Hamouri.

Depuis ce courrier que vous trouverez ci-dessous, ce que l'on pouvait craindre est malheureusement arrivé : une détention administrative renouvelable de 6 mois en 6 mois sans aucun jugement, ce qui est la manière israélienne de museler les opposants à sa politique coloniale et répressive. Cette décision doit être confirmée sous 48h.

 

Pour en savoir plus, l'article de Pierre Barbancey dans l'Humanité :

cliquer ici

 

Ne laissons pas faire! Multiplions les interpellations des autorités françaises afin qu'elles agissent pour la libération de notre compatriote Salah Hamouri. Leur silence et leur inaction sont insupportables! Et M. Macron ose nous parler de morale politique !

Ci-dessous la lettre de Piero Rainero du 27 août :

 

Monsieur le Président de la République,

 

Dans la nuit du 23 août notre compatriote Salah Hamouri, défenseur des droits de l'Homme et des droits des prisonniers palestiniens, a été interpellé à son domicile de Jérusalem-Est par les forces militaires israéliennes d'occupation et incarcéré sans que le motif lui ait été signifié. Depuis il est maintenu à l'isolement et les charges n'ont pas été communiquées à son défenseur. Un tribunal vient ce jour de prolonger cet emprisonnement pour les besoins d'une prétendue enquête au contenu totalement inconnu. Cette procédure coloniale héritée du mandat britannique peut conduire à des internements administratifs par périodes de 6 mois renouvelées indéfiniment sans aucun jugement.

 

L'arbitraire a déjà marqué la vie de ce jeune avocat qui bénéficie de la double nationalité, française et palestinienne. Il a dû subir en effet, alors qu'il était encore étudiant, 7 longues années de prison reposant sur des accusations infondées, les faits qui lui étaient reprochés n'ayant jamais, et pour cause, été établis.

 

Peu après sa libération, j'avais eu l'honneur de le recevoir en septembre 2012 à la mairie de Quimper en tant que maire-adjoint en charge des relations internationales. Monsieur Salah Hamouri nous avait fait part de son combat pour la défense des droits de l'Homme dans son pays et je le lui avais dit toute notre estime et notre soutien.

 

L'acharnement contre Salah Hamouri, qui vise à travers lui la lutte légitime du peuple palestinien pour le respect de ses droits et de sa liberté, pour le respect des décisions de l'ONU, n'a que trop duré.

 

Je vous demande Monsieur le Président de la République d'agir au plus vite, avec fermeté et détermination, auprès des autorités de Tel-Aviv pour que notre compatriote soit libéré sans délais.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.