Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Contrats aidés. « Il faut les transformer en emplois sécurisés et qualifiés » (PCF Quimper)

Le Télégramme /31 août 2017

« Il faut que soit stoppée cette saignée », réagit, à son tour, Yvonne Rainero à propos des contrats aidés. « Nous demandons que l'État accompagne les associations pour transformer les contrats aidés en emplois sécurisés et qualifiés, que les services publics et les collectivités soient dotés des financements permettant de recruter les personnels nécessaires à leurs missions sur des emplois durables », revendique la secrétaire de la section locale du Parti communiste. « Les moyens existent pour cette politique : mettre fin aux cadeaux fiscaux dont bénéficient les grands groupes - tel le CICE qui coûte 3 milliards d'euros pour 2017 aux finances publiques sans résultat pour l'emploi -, s'attaquer aux 80 milliards d'euros d'évasion fiscale, taxer les revenus financiers », suggère-t-elle. « Ces emplois sont utiles pour les habitants et les territoires, pour les associations, ils répondent souvent aux défaillances de l'État : école, santé, maisons de retraite, collectivités territoriales », insiste-t-elle. « La députée La République en Marche de la circonscription de Quimper n'hésite pas à faire preuve de créativité, suggérant, par exemple, que les associations sportives peuvent "augmenter les cotisations, supprimer les activités gratuites pour financer un poste". Ce qui revient à fermer à un grand nombre de familles et à leurs enfants l'accès au sport, à la culture, au partage, à ce qui fait le lien social », considère Yvonne Rainero. Elle souligne enfin le fait qu'avec le gel de ces contrats, « ce sont autant de personnes en fragilité sociale qui sont renvoyées au chômage, à l'insécurité du lendemain, avec leur entourage ».

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.