Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Fin des contrats aidés : Michel Le Scouarnec, sénateur communiste du Morbihan, interpelle le gouvernement

Fin des contrats aidés : la misère pour des milliers de salariés,

des difficultés aggravées pour les associations et les communes.

La décision du gouvernement de supprimer 250 000 contrats aidés va laisser des milliers de bénéficiaires brutalement sur le carreau et mettre à mal unsecteur associatif sacrifié aux économies budgétaires.

Le PCF n'est pas un adepte de ces contrats précaires et revendique de véritables moyens pour exercer ces missions d'intérêt général avec de vrais salaires et de vrais statuts. Mais dans l'attente, ces emplois sont un point d'appui pour les personnes éloignées de l'emploi ou sans formation.

Sans eux, de nombreuses associations seront en péril, à l'image des écoles Diwan qui ont alerté l'opinion sur l'impossibilité de continuer à accueillir convenablement les écoliers dans ces conditions.

Nous leur apportons tout notre soutien, appelons aux mobilisations, et sommes disponibles pour envisager toute forme d'action pour contraindre le gouvernement à revenir sur sa décision.

Cette mesure prise après la baisse des APL, et surtout à la suite de la très forte réduction annoncée de la Dotation Globale de Fonctionnement aux communes engendre des situations très difficiles pour les collectivités locales, les associations et au final pour la population qui en subira les conséquences.

Nous demandons au Gouvernement d'écouter les Maires et l'ensemble des Elus locaux qui connaissent mieux que personne leurs territoires et leurs besoins.

Michel LE SCOUARNEC

Sénateur du Morbihan

Le 1er septembre 2017

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.