Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Quimper. Les salariés d'Engie débrayent pour défendre l'emploi

Ouest-France / 26 septembre 2017

 

photo : Ophélie Pavée, déléguée FO et Aurélie Quentrec, déléguée CGT lors du débrayage des salariés d'Engie, à Quimper (Finistère). | Ouest France

 

Une centaine de salariés d'Engie, à Quimper (Finistère) ont débrayé ce mardi matin 26 septembre pour protester contre la délocalisation des activités clientèles et défendre l'emploi en France.

Une centaine de salariés d'Engie, sur les 120 qui travaillent dans les locaux de Quimper (Finistère), ont répondu à l'appel national de l'intersyndicale et ont débrayé, ce mardi matin 26 septembre, devant leurs locaux dans le quartier du Cap Horn.

"On proteste contre la délocalisation du traitement des appels à l'étranger, explique Ophélie Pavée, déléguée Force ouvrière. 80 % des appels aujourd'hui sont traités par des centres d'appels externes. Engie et ces centres délocalisent au Maroc, à l'île Maurice, au Cameroun, au Sénégal. Concrètement, il y aura moins d'emploi en Franc

Ces délocalisations, considérées par les manifestants comme du "dumping social", ne toucheront pas directement les salariés de Quimper. "C'est un mouvement de solidarité." En revanche, une autre polémique les inquiète. La disparition programmée des tarifs réglementés du gaz, actuellement pratiqués en France par Engie (ex-GDF Suez), pour se conformer au droit européen. "Bien que le tarif réglementé soit voué à disparaître, la direction a décidé de créer deux directions : l'une pour les tarifs normaux, l'autre pour les tarifs réglementés. A Quimper, nous allons passer en tarif réglementé, à partir du 2 janvier. Nous ne connaissons pas nos activités et à terme, quand le tarif réglementé va disparaître, nous ne savons pas ce que nous allons devenir."

Les grévistes ont ensuite marché jusqu'à la mairie, distribuant des tracts aux passants. | Ouest France

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.