Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Plouhinec (29). Dans l'attente de la manifestation du samedi 2 décembre, au lycée Jean-Moulin la résistance s’organise

Ouest -France / 28 novembre 2017

L’intersyndicale et le personnel du lycée Jean-Moulin, à Plouhinec (Finistère), se sont réunis dans les locaux du club nautique, partenaire. Élus et population disent leur solidarité et se mobilisent contre le projet de fermeture de l'établissement.

À Plouhinec (Finistère), « l’intersyndicale demande à la Région et au rectorat de renoncer à leur projet de fermeture du lycée professionnel Jean-Moulin. Et réclame l’ouverture de formations, afin de donner des perspectives au lycée et à la population du Cap-Sizun. »

Une quinzaine de personnes se sont réunies, samedi matin, au club nautique de Plouhinec. Représentants des syndicats, enseignants, élus et sympathisants, ont exposé leurs arguments en faveur du maintien du lycée Jean-Moulin.

Moratoire de trois ans

Depuis 2005, la situation se dégrade, pointe l’intersyndicale.

Refus systématique des propositions, non-remplacement du personnel partant à la retraite, mutation des sections spécialisées dans d’autres établissements, pour certains sans lien avec le milieu maritime : « On assiste à une mise en concurrence volontaire des lycées professionnels », dénonce Valérie Plouchard, enseignante en lycée professionnel et membre de Force ouvrière (FO).

« Le rectorat et la Région justifient cette fermeture par la baisse de la démographie en Cap-Sizun, pointent les militants. Or, ce n’est pas un argument valable. Le lycée peut accueillir une population ponctuelle d’élèves, des classes de mer, une partie des 770 places supplémentaires d’apprentis que la Région prévoit de financer en 2018. »

Ils vont réclamer un moratoire de trois ans, « afin de maintenir une scolarité cohérente pour les élèves en cours d’obtention de diplômes » et « envisager des actions pour faire du Cap-Sizun un pôle maritime s’appuyant sur les ressources économiques territoriales existantes » : club nautique, Ateliers de l’Enfer et Port-musée de Douarnenez, ports de plaisance, etc.

« Jean-Moulin a été meilleur lycée professionnel de France, rappelle Rémy Martin, professeur de menuiserie. On ne ferme pas un lycée qui a été à ce point reconnu. » « Vingt postes sont menacés sur un territoire déjà malmené », estime Youn Le Roy, secrétaire départemental de la FSU.

D’autant que les personnels de l’établissement et leurs familles consomment en moyenne 1 000 € par mois, en termes de services et chez les commerçants.

Ainsi, ces 20 agents, qui risquent de partir dès la rentrée de septembre 2018, « dépensaient, chaque année, 240 000 € dans le territoire, estiment les militants. Les élus ont-ils bien mesuré ce manque à gagner ? »

Intersyndicale, personnel du lycée et sympathisants appellent à manifester

samedi 2 décembre, à 14 h, sur le terre-plein du port de Poulgoazec.

 

 

Avec le soutien du parti communiste, pour défendre :

  • l’enseignement professionnel public et sa filière maritime

  • les services publics dans le Cap Sizun et dans tous nos territoires

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.