Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

France Palestine Solidarité. Visite du président de la coopérative Al Sanabel / Le Télégramme/ Pont L'Abbé / 19 janvier 2018

 

Mercredi, Raed Abuyussef, président de la coopérative Al Sanabel (Cisjordanie) a été reçu à Pont-l'Abbé. Le partenariat tissé avec la Ville et les associations de solidarité internationale ont permis de soutenir toute une région.

L'association Pasi (Pont-l'Abbé solidarité internationale) et l'AFPS Cornouaille (Association France-Palestine Solidarité) ont reçu mercredi la visite de Raed Abuyussef, président de la coopérative Al Sanabel, à Halhul, près d'Hébron en Cisjordanie, en présence de Stéphane Le Doaré, maire. La coopérative fabrique du jus de raisin. Elle a bénéficié de l'aide de la Ville de Pont-l'Abbé dans le cadre de la subvention accordée à Pasi pour des actions de solidarité internationale. « La coopérative est née en 2006 pour aider les paysans à cultiver leur raisin et à commercialiser leur récolte. Les difficultés de vendre le raisin frais, inhérentes à la situation israélo-palestinienne, ont amené l'idée de fabriquer du jus de raisin. La coopérative a un rôle économique, social et politique. Elle permet à la fois de maintenir la jeunesse pour cultiver les terres, faire revenir des jeunes qui avaient dû trouver d'autres emplois en Israël et conserver les terres », a expliqué Raed Abuyussef.

1 600 paysans aidés

« Avant 1994, 7.000 ha de vignes étaient cultivés, puis la superficie cultivée est descendue à 3.500 ha. Aujourd'hui, grâce à la création de la coopérative, elle est remontée à 5.000 ha et nous prévoyons 10.000 ha en 2021. La coopérative compte 365 adhérents et a aidé 1.600 paysans de la région. En 2017, 5.000 t de raisins ont été pressées. C'est grâce à cette solidarité que nous pourrons retrouver la paix et notre indépendance », a-t-il rappelé lors de son intervention, après avoir remercié la municipalité pour l'aide qui lui a été apportée et à tous ceux qui soutiennent ce projet en France. Un plan triennal a été établi par la coopérative pour permettre de financer la construction d'un atelier et les équipements complémentaires nécessaires pour poursuivre le développement de la coopérative. « L'aide que nous vous apportons, à notre petite échelle, s'inscrit dans un schéma global. Nous espérons que d'autres collègues emboîteront le pas. Nous sommes fiers d'apporter notre pierre à l'édifice dans ce projet », a indiqué Stéphane Le Doaré.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.