Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Mobilisation dans le second degré du mardi 6 février : soutien de la section PCF du pays de Quimper

Ce mardi 6 février, une large intersyndicale représentant les personnels du second degré appelle dans le Finistère comme partout en France les enseignants à faire grève et à manifester contre les projets de réforme du lycée et du bac qui viennent s’articuler avec le dispositif Parcoursup, mis en place par décret.

L’accès au bac de lycéens plus nombreux ne s’est pas accompagné d’une réelle démocratisation au bénéfice des jeunes des milieux populaires : seuls 11 % des étudiants sont des enfants d’ouvriers alors qu’ils représentent un tiers de leur classe d’âge.

Mais les réformes Macron-Blanquer, loin d'aider les jeunes à s'orienter dans la construction de leurs savoirs et de leur avenir, vont renforcer la sélection et le tri social, les gagnants étant ceux qui choisiront les « bons » modules, accéderont aux  « bonnes » filières, aux « bons » établissements.

Le président de la République et son ministre veulent pousser plus loin les vieilles lunes libérales : individualisation des parcours, sélection, flexibilité, mise en concurrence des jeunes et des établissements; casse du cadre national de l’éducation; abandon de larges pans de la formation aux intérêts privés.

L'enseignement professionnel et technologique est particulièrement menacé, il faut aussi replacer dans ce cadre la suppression d'un trait de plume du lycée Jean Moulin de Plouhinec.

Et cela dans un contexte d’austérité budgétaire renforcée, austérité, mais pas pour tous, car les aides publiques cumulées aux grandes entreprises privées se montent à 200 milliards d’euros par an !

Et alors que le gouvernement annonce la suppression de 120 000 emplois supplémentaires de fonctionnaires, un véritable plan de casse sociale dans le service public.

La réforme du lycée s’inscrit dans cette perspective de diminution d’emplois dans la fonction publique .

Ne laissons-pas faire, mobilisons-nous pour une école de la réussite, de l’égalité, de l’émancipation, à l’opposé de la machine à éliminer, à trier que veut renforcer Macron.

Nous sommes tous concernés : enseignants, parents, jeunes, et toutes celles, tous ceux qui ont à cœur une société de partage des savoirs, d’égalité, de justice.

La section du pays de Quimper du PCF apporte tout son soutien à la journée de grève et de mobilisation intersyndicale et appelle à se rassembler nombreux ce mardi 6 février à 11h place de la Résistance à Quimper.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.