Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Quimper. France-Palestine. Rassemblement mardi / Le Télégramme / 16 avril 2018

L'Association France-Palestine solidarité appelle à un rassemblement, mardi, place Terre-au-Duc, pour la Journée internationale des prisonniers palestiniens.

Europe-écologie Les Verts, le Parti communiste français, CCFD Terre solidaire et d'autres associations seront aussi représentées.

Depuis 1975, le 17 avril est la Journée internationale des prisonniers palestiniens. Mardi, à 18 h, sur la place Terre-au-Duc, le groupe du Pays de Cornouaille de l'Association France-Palestine solidarité appelle à un rassemblement pour demander « la libération des plus de 6.000 civils palestiniens détenus aujourd'hui en Israël et l'arrêt des violations des Droits de l'Homme et du droit international ». « Depuis 1967, 500.000 Palestiniens sont passés par la prison. Soit 20 % de la population actuelle du pays », expose Yves Jardin, membre du groupe du Pays de Cornouaille de l'Association France-Palestine solidarité. « Sur les 6.000 emprisonnés aujourd'hui, 427 sont en détention administrative et ne sont pas passés par un tribunal, 356 sont mineurs et 62 sont des femmes ». Ahed Tamimin, adolescente de 17 ans arrêtée le 19 décembre, a été condamné à huit mois de prison pour avoir giflé un soldat israélien qui s'était introduit chez elle, à Nabi Saleh, après une manifestation organisée pour protester contre la blessure par balle d'un de ses cousins. Elle est devenue le symbole de la résistance palestinienne, comme Salah Hammouri (avocat franco-palestinien en détention administrative depuis le 23 août 2017) ou Marwan Barghouti (prisonnier politique condamné à la perpétuité).

Débat sur les Palestiniens à Jérusalem le 22 avril

La manifestation sera également l'occasion de demander l'intervention du gouvernement français pour protéger les manifestants de la Marche du retour, débutée le 30 mars. « Trente-quatre d'entre eux ont été tués alors qu'ils manifestaient pacifiquement pour le droit au retour des Palestiniens expulsés par Israël à la création du pays en 1947-1948 », poursuit Yves Jardin. Le 22 avril, l'association a également prévu une réunion débat, à 17 h, aux Halles Saint-François, avec l'intervention de Nada Awad, ancienne étudiante de Sciences Po investie dans la défense des droits des habitants palestiniens de Jérusalem.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.