Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Quimper. Santé. Mardi de la colère devant le Chic / Le Télégramme / 26 avril 2018

Une vingtaine de personnes ont dénoncé la casse de la politique de santé, mardi, devant le Chic, à Quimper.

Une vingtaine de représentants des hospitaliers de Sud santé sociaux et de la CGT Santé Action sociale et d'usagers des comités de défense des hôpitaux de Concarneau et Douarnenez ont participé, mardi, de 13 h à 15 h, aux « Mardis de la colère » pour dénoncer la casse de la politique de santé. Sont particulièrement mis en cause « le manque de généralistes en ville, les délais trop longs pour des rendez-vous, qu'il s'agisse de consultations chez des spécialistes ou d'examens (scanner, IRM...), les attentes aux urgences dans des conditions inacceptables, la dégradation des conditions de travail des personnels, sans oublier les situations dramatiques dans bon nombre d'Ehpad ». Près de 500 tracts ont été diffusés et la pétition nationale de la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité a recueilli près de 300 signatures. Lors de ces échanges, beaucoup de personnes ont déploré les difficultés d'accès aux soins et certains ont pu témoigner par écrit de leur expérience. Cette action avait été proposée par la Convergence des hôpitaux en lutte qui a déjà tenu trois assemblées générales, à Toulouse, Rennes et Angers. Dans le Finistère, elle avait déjà démarré au CHU de Brest et elle se prolongera le mardi 29 mai à Gourmelen, puis le mardi 5 juin à Douarnenez et le mardi 19 juin à Concarneau.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.