Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Morlaix. L’hôpital défendu par 2 000 manifestants / Ouest-France / 29 avril 2018

 

2 000 personnes ont manifesté à Morlaix pour la défense du service de cardiologie à l'hôpital.

Romain LE BRIS. Photo Béatrice LE GRAND

Un important cortège a défilé dans les rues de Morlaix ce samedi matin. Une manifestation contre la fermeture de la cardiologie à l’hôpital, prévue pour ce mardi 1er mai.

 À l’appel de l’intersyndicale CDFT-Sud-CGT, 2 000 personnes ont manifesté dans les rues de Morlaix ce samedi matin. Tous mobilisés contre la fermeture du service de cardiologie et de l’unité des soins intensifs en cardiologie au Centre Hospitalier des Pays de Morlaix. « Une union républicaine » selon la maire de Morlaix, Agnès Le Brun.

Dès ce mardi 1er mai, ce service sera suspendu, faute de cardiologue. Ils étaient trois encore en poste, alors qu’il en faut cinq pour faire tourner un service. L’hôpital a connu le départ d’un médecin spécialiste, et les deux restants, en fin de formation, n’ont pas accepté la titularisation proposée par la direction.

« Catastrophique »

Un médecin du CHRU de Brest assurera une permanence en renfort du lundi au vendredi, l’après-midi. Mais seulement en consultation. Quatre des huit lits du service de soins intensifs vont être transformés en lits de surveillance continue. Les patients seront sous la surveillance de médecins réanimateurs.

Sur les vingt-cinq lits du service de cardiologie, dix-sept sont maintenus et confiés aux médecins de pneumologie, gériatrie, gastrologie, ainsi qu’aux urgences.

 

Pour plus d’infos et de photos :

Voir Ouest-France

Voir  Le Télégramme

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.