Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Réduire les impacts sur la santé. L'Humanité. 5 juin 2018

 

Par Maxime Paul Président de la Fondation Santé Environnement. 

Quelles actions face aux enjeux environnementaux ?

Il est dorénavant admis que le développement durable de la santé ne peut se faire qu’en accord avec un écosystème favorable. Trop de scandales sanitaires auront été nécessaires pour parvenir à ce constat partagé ! La Mutuelle familiale est engagée de longue date aux côtés du mouvement associatif pour dénoncer les atteintes à la santé liées à l’environnement, pour favoriser la prévention de ces risques et la réparation. Car les polluants sont au cœur des problématiques de santé : épidémie mondiale de cancers, explosion des maladies chroniques, développement de l’infertilité, de la puberté précoce, de la baisse des capacités cognitives (cerveau)…

Au fil des années, l’action de la Mutuelle familiale a pris diverses formes et l’a conduite à développer une politique structurée de prévention et de sensibilisation des populations. Après avoir participé aux combats pour l’interdiction de l’amiante et des éthers de glycol, elle a créé le Mémo Pro Santé, premier agenda de traçabilité des expositions aux risques professionnels, qui a reçu le prix de l’innovation mutualiste. Puis elle s’est investie dans la dénonciation des perturbateurs endocriniens et s’est félicitée de l’interdiction du bisphénol A dans tous les contenants alimentaires, première mais insuffisante victoire pour faire reculer l’exposition aux facteurs environnementaux physico-chimiques et biologiques. Elle répète inlassablement que des mesures de protection individuelles et collectives doivent être adoptées : agir sur la qualité de l’eau ou de l’air, créer les conditions d’un logement décent, dénoncer et interdire les pesticides, réduire l’exposition aux produits toxiques…

Pour mettre ces mesures en cohérence et accélérer dans la prise de décisions publiques, la Mutuelle familiale a suggéré, dans une contribution à la stratégie nationale de santé, de faire de 2018 l’année de la santé environnementale. Enfin, pour amplifier son action sur cette urgence sanitaire, elle a créé en 2017 sa Fondation Santé Environnement – une première en mutualité –, qui soutient la recherche médicale appliquée, informe sur les polluants du quotidien, interpelle les décideurs politiques et les professionnels de santé. Les initiatives pour adopter des pratiques et des habitudes de vie et de soins favorables à la santé doivent être mises en avant et encouragées. C’est la raison pour laquelle la Fondation a commandité une étude « Santé, environnement et périnatalité. État des lieux et perspectives », dont les résultats seront rendus publics le 21 juin. Fidèle à ses valeurs qui placent l’humain au cœur de son activité, forte de son engagement en prévention, s’appuyant sur les actions menées par sa Fondation Santé Environnement, la Mutuelle familiale veut démontrer que construire une société plus juste, plus solidaire, prenant soin des générations futures, c’est possible.

Maxime Paul Président de la Fondation Santé Environnement

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.