Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Netanyahu n'est pas le bienvenu en France!

À Quimper comme dans de nombreuses villes de France, à l'appel du groupe du pays de Cornouaille de l'AFPS et de nombreuses organisations de la région quimpéroise dont le PCF, un rassemblement a eu lieu mardi 5 juin dans la soirée pour protester contre la venue du Premier ministre israélien et demander l'annulation de « la saison croisée France-Israël ».

Ci-dessous le communiqué national du PCF :

Depuis le 20 mars, l’armée israélienne obéissant aux ordres de son gouvernement tue et mutile les Palestiniens de Gaza (120 morts, 13 000 blessés dont certains de manière irréversible) qui manifestent pacifiquement sur leur terre pour le respect de leurs droits fondamentaux. « Il y a des moments dans l’histoire où s’expriment le courage des peuples, leur détermination à se sacrifier (parce qu’ils n’ont rien d’autre à part la force de leurs convictions). Ceux qui l’ont compris sont ces magnifiques jeunes de Gaza, dont le plus vieux a 30 ans, qui n’ont rien demandé à personne. Ni au Hamas, ni au Fatah, ni aux Arabes, ni aux Américains, ni aux Européens. Ils ont secoué la conscience du monde en se sacrifiant parce que c’est leur seule arme » Leila Shahid dans l'Humanité du 22 mai 2018.

Le 5 juin, le représentant de ce gouvernement, le Premier ministre Benyamin Netanyahou, un homme passible de l’accusation de crimes de guerre devant la Cour pénale internationale (CPI) serait au côté du président français Emmanuel Macron pour inaugurer la « Saison croisée France-Israël », initiative qui doit « renouveler le regard que portent les Français sur Israël et les Israéliens sur la France » selon l'Institut français, chargé de l'action culturelle extérieure de la France.

Il y va de l’honneur de la France d’annuler cette visite et cette initiative à l’heure où la communauté internationale (hormis les Etats-Unis de Donald Trump) s’indigne devant l’extrême gravité des crimes commis à Gaza et le mépris d’Israël pour le droit international. Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, Federica Mogherini, représentante de la diplomatie européenne ont demandé une « enquête indépendante » sur l’usage de balles réelles.

Israël, qui possède l’une des armées les plus puissantes de la région, ne pourra obtenir une réelle sécurité et la paix qu’en se conformant aux résolutions de l’ONU, de la 4e convention de Genève, en renonçant à sa politique colonialiste et raciste.

Le Parti communiste français demande avec la plus grande fermeté au président de la République de s'opposer au déni d’humanité que symbolise l’attitude de l’actuel gouvernement d’Israël, de sortir d’une posture qui cautionne une politique mortifère qui met deux peuples en danger.

La France doit :
- ne pas accueillir Benjamin Netanyahou, commanditaire des massacres de Gaza
- annuler la « Saison croisée France-Israël »
- reconnaître l’Etat palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale
- demander l’arrêt de la colonisation
- demander la fin du blocus de Gaza
- demander la suspension de l’accord d’association Union européenne/Israël

Le PCF appelle à la manifestation organisée par le Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens (CNPJDPI) le mardi 5 juin à partir de 18 h 30 à Paris, places des Invalides, et partout en France à l’appel de nombreuses associations.

Parti communiste français
5 juin 2018
http://international.pcf.fr/106724

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.