Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Hôpital. Pas toujours de Smur la nuit dans le secteur concarnois / Le Télégramme. 9 juin 2018

 

Inquiétant!
Déjà Concarneau avait perdu les urgences de nuit, mais voilà maintenant que le SMUR peut la nuit, "si besoin est", "selon la démographie médicale disponible" (comme ces choses sont dites avec délicatesse...) rejoindre l'hôpital de Quimper et n'être donc plus présent sur Concarneau. Autrement dit en cas d'urgence grave la nuit à Concarneau (dont la population comme chacun sait augmente fortement l'été), il faut éventuellement faire revenir l'équipe du SMUR de Quimper à Concarneau puis retour à Quimper avec le malade !

YR

***************************

 

Le Smur quitte l’hôpital de Concarneau, le soir, pour rejoindre celui de Quimper où il

reste basé jusqu’à 6 h.

 

Parfois, le Smur n’est plus présent à Concarneau la nuit. L’équipe d’urgence rejoint l’hôpital de Quimper le soir et ne revient à Concarneau que le lendemain.

La nouvelle risque de ne pas plaire à tout le monde… Selon une source qui souhaite rester anonyme, et en fonction du nombre de médecins urgentistes disponibles sur l’ensemble des Smur de Cornouaille (Quimper, Douarnenez et Concarneau), le Service mobile d’urgence et de réanimation de Concarneau quitte l’hôpital concarnois, le soir, vers 21 h, pour rejoindre le Centre hospitalier de Quimper en renfort de l’équipe Smur de Quimper. Le Service ne revient à Concarneau que le lendemain « dans la matinée ».

« Solution dégradée, uniquement la nuit »

À la direction générale du Chic (Centre hospitalier de Cornouaille dont dépend l’hôpital concarnois), Nicolas Mével, directeur de la coordination générale du Chic, « dément catégoriquement toute fermeture du Smur de l’hôpital de Concarneau ». Mais dans le même temps, il nuance et reconnaît que le Smur de Concarneau « peut, selon la démographie médicale disponible, être opéré par le Chic de Quimper, la nuit ». « Démographie médicale » signifiant nombre de médecins urgentistes disponibles. « Opéré par le Chic de Quimper » signifiant que le Smur de Concarneau remonte physiquement à Quimper.

Un nouveau dispositif

Car, en raison « de la difficulté à recruter des médecins urgentistes (un équipage Smur est composé d’un médecin urgentiste, d’un infirmier réanimateur et d’un ambulancier, Ndlr), nous avons mis en place un nouveau dispositif », poursuit le responsable.

« Si les plages additionnelles (l’équivalent des heures supplémentaires, Ndlr), demandées aux médecins ne suffisent pas, les équipages des Smur remontent à Quimper ». Ce dispositif est activé « uniquement si besoin est », assure Nicolas Mével, qui parle toutefois d’une « solution dégradée, uniquement la nuit ». Il rappelle aussi que « ce n’est pas nouveau. Nous avons déjà utilisé ce dispositif en 2016 pour le Smur de Concarneau ».

Délais d’intervention

Que se passe-t-il en cas d’urgence la nuit ? Selon notre source, « ce sont les pompiers qui sont appelés ». De son côté, Nicolas Mével précise et rassure : « Cela ne change rien. C’est le SAMU (15) qui régule les Smur ». De nuit, en cas d’urgence très grave exigeant une équipe médicale spécialisée, l’équipe du Smur peut donc toujours intervenir. « Mais si elle se trouve à Quimper, le délai d’intervention peut-être sérieusement rallongé. Surtout si l’intervention doit se faire du côté de Névez ou à la Pointe de Trévignon », relève notre source, qui s’inquiète pour l’avenir du Smur concarnois la nuit.

Le secteur de Cornouaille n’est pas le seul à devoir faire face à cette pénurie d’urgentistes et à rapatrier dans d’autres hôpitaux des équipages la nuit. En mai dernier, l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf) a pointé du doigt la situation du Smur de Meaux (Seine et Marne) pour cet été. La remontée du Smur concarnois vers l’hôpital de Quimper, la nuit, ne serait limitée qu’à la période estivale ? « Nous faisons de régulières réévaluations de ce dispositif qui n’est mis en place, la nuit, qu’en cas de nécessité », insiste Nicolas Mével, qui explique qu’« il est encore trop tôt pour le dire ».

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.