Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Quimper. Débrayage au centre Afpa mercredi 7 novembre / Ouest-France. 7 novembre 2018

 

La réorganisation, au niveau national, de l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) suscite de fortes inquiétudes. À Quimper, un débrayage a lieu mercredi 7 novembre.

Trente-huit sites menacés, 940 postes supprimés (une fois déduits les départs naturels), l’avenir de l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) inquiète le personnel. À l’occasion d’un comité central d’entreprise qui doit se tenir mercredi 7 novembre à Paris, un débrayage est organisé au centre de Quimper (Finistère) à l’initiative de trois syndicats (CGT,

Craintes pour l’Afpa de Quimper

Quimper ne fait pas partie des sites menacés de fermeture. « Mais nous attendons le résultat des appels d’offres de la Région, en février », indique Thierry Morvan, délégué syndical CFDT. L’Afpa de Quimper emploie 44 personnes. « Un des salariés a déjà été averti que son poste allait être supprimé. D’autres devront changer de certains contrats à durée déterminée ne seront pas reconduits. Cela peut entraîner la fermeture de certaines formations… » En moyenne, 400 stagiaires fréquentent l’Afpa à Quimper.

D’une manière générale, le représentant syndical regrette le manque de communication. Le chiffre de 1 500 suppressions de postes a été annoncé. Mais 600 départs à la retraite sont prévus. « Nous espérons obtenir des informations supplémentaires lors de ce comité central d’entreprise… »

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.