Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 

01 déc.14:00
 

Appel de la section du parti communiste à la manifestation syndicale du 1er décembre à Quimper :

 

Mobilisons-nous pour le pouvoir d’achat et la justice fiscale !

 

L’exaspération monte dans notre pays face à la surdité d’Emmanuel Macron qui ne veut pas entendre les colères sociales, celle des salarié-es, des retraité-es, des précaires, celle des blouses blanches dans les hôpitaux et les EHPAD, celle des territoires ruraux et des quartiers populaires désertés par les services publics, celle des gilets jaunes...
Aucune réponse sur le niveau des salaires et pensions, aucun engagement sur les taxes sur les carburants, rien sur l’évasion fiscale qui coûte à notre pays 80 milliards d’euros par an.
Le président et ses ministres nous font la leçon comme à des écoliers, nous expliquant qu’il n’y a pas d’autre chemin que le leur pour répondre aux défis climatiques ou économiques, qu’il faut que chacun mette la main à la poche.
Sauf que ce sont toujours les mêmes qui paient, et qu’au lieu de servir à l’intérêt général, cet argent est détourné au profit d’un tout petit nombre de privilégiés de la fortune.
Notre société est de plus en plus injuste, l’impôt toujours plus inégalitaire.
Le président des riches fait les poches à ceux qui triment dur et connaissent les fins de mois difficiles et les frigos vides : salarié-es, retraité-es, précaires ; celles et ceux qui ont besoin de leur voiture pour aller au travail, ou pour en chercher, pour envoyer leurs enfants à l’école, accéder à un bureau de poste ou à un commerce, tandis que les plus riches et la finance se gavent.
Pour les uns hausse de la CSG, baisse des APL, blocage des salaires et pensions, alors que les prix augmentent, pour les autres explosion des grandes fortunes et des dividendes financiers, boostés par les cadeaux présidentiels tels que le CICE ou la suppression de l’ISF.
47 milliards d’euros sont allés dans les poches des actionnaires en 2017 et cela ne ralentit pas !
Et plus on mène cette politique au bénéfice des plus riches, plus l’emploi et l’économie se portent mal, plus la pauvreté et la précarité s’étendent, plus les souffrances sociales s’aggravent, plus la planète est menacée.
Progrès social et progrès écologique sont inséparables, et ils ont un même ennemi : la rapacité du capital.
Le PCF demande une augmentation de 200 euros net du SMIC dès le 1er janvier 2019, et une hausse générale des salaires, pensions et minima sociaux.
Pour financer le progrès social et le progrès écologique, il faut en premier lieu supprimer toutes les mesures fiscales prises en faveur des plus riches, ramener la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques) à son niveau de 2017, et l’affecter réellement à la transition écologique, taxer les profits des compagnies pétrolières, taxer le kérosène, développer les transports en commun, le ferroviaire (petites lignes et fret).
Afin d’exiger des mesures fortes pour les salaires, le pouvoir d’achat, la justice fiscale et sociale, la section du pays de Quimper du PCF appelle à participer nombreux à la manifestation organisée samedi 1er décembre à 14h place Saint-Corentin à Quimper par les syndicats CGT, FSU, FO, Solidaires.