Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Quimper. Services fiscaux. Les agents n’en peuvent plus. LeTélégramme 16 janvier 2019

 

Les agents des services fiscaux du Finistère déplorent le manque de considération du gouvernement à leur encontre. (L.S.)

Alors que Gérald Darmanin promet une prime de 200 € en février, les représentants syndicaux des agents des services fiscaux du Finistère considèrent qu’il s’agit d’une sorte de poudre de perlimpinpin et manifestent leur mécontentement.

« La situation est catastrophique pour les services de la Direction générale des Finances publiques ! » Éric Guerry, secrétaire départemental de Force ouvrière, venu de Brest, ne mâche pas ses mots. Accompagné d’une trentaine de personnes et des secrétaires départementaux des syndicats CFDT, CGT et Solidaires, ils manifestaient ce mardi matin devant les locaux de la Direction départementale des Finances publiques, allée Urbain-Couchouren à Quimper. La raison ? Toujours plus de suppressions de postes, un sentiment d’abandon et une prime annoncée par le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, qui ne satisfait pas. « Au moment où le gouvernement a besoin de nous pour déployer une réforme d’envergure, qui s’appelle le prélèvement à la source, on nous supprime encore 35 emplois alors que l’accueil physique et courriel est considérable. Les collègues sont vraiment à bout. Ils sont fatigués, usés », regrette Éric Guerry. « En plus, ils se sentent déconsidérés car notre ministre, Gérald Darmanin, a encore dit récemment que la surcharge de travail n’était que légère. Je trouve ça scandaleux », ajoute Ludovic Morin, de la CGT.

Voir aussi dans Ouest-France : ici

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.