Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Audierne. Ehpad. « Le relationnel fait partie du travail ». Le Télégramme. 17 janvier 2019

 

Alors qu’une délégation du personnel de l’Ehpad de la Baie d’Audierne était reçue mardi par la direction de l’hôpital de Douarnenez pour évoquer le temps de travail, une trentaine de personnes ont manifesté leur soutien.

C’est un mouvement qui dure depuis le 11 décembre. Une trentaine d’agents, sur les 55 de l’Ehpad de la Baie d’Audierne, débrayent une heure tous les mardis et tous les jeudis. Ils dénoncent le choix de la direction, qui est celle du centre hospitalier de Douarnenez, « de ne pas considérer que le relationnel fait pleinement partie de nos tâches, en imposant aux soignants un fonctionnement à l’acte, avec un temps par soin qui ne prend pas en compte ce volet relationnel », indique Gilles Kerloch, secrétaire de la CGT de l’Ehpad, syndicat qui accompagne le mouvement. Cette mesure va, selon lui, permettre de supprimer 10 RTT par agent et par an, passant de 14 à 4. « C’est qu’avec le nouveau calcul, le temps de travail va être estimé à 7 h 10 par jour, au lieu de 7 h 30 », ajoute-t-il.

Il faisait partie d’une délégation de trois personnes reçue mardi en fin de journée par la direction du centre hospitalier. Avec un message clair : « Nous sommes d’accord pour parler d’organisation, mais le relationnel doit être intégré au temps de travail, ce ne pas être un argument pour des économies ». Une trentaine de salariés, militants CGT ou membres du comité des usagers de l’hôpital étaient présents devant l’établissement pour soutenir la délégation.

Un pot de l’amitié offert aux résidents

Dans un communiqué, la Coordination nationale des Comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, et le comité des usagers ont tenu à exprimer leur « total soutien » au personnel. « Ces jours de repos sont une nécessité pour des personnels qui font un travail difficile, physiquement et aussi moralement, car amenés contre leur gré à des formes de maltraitance envers les résidents par manque de personnel ». Demandant des moyens humains, matériels et financiers, les signataires demandent « que la mesure de suppression de journées de RTT soit définitivement abandonnée ». Et d’appeler à participer au rassemblement prévu devant l’Ehpad d’Audierne ce mercredi de 11 h à 12 h. « La direction a finalement annulé les vœux qui étaient initialement prévus, mais le personnel en lutte prend le relais et offrira un pot de l’amitié aux 80 résidents », lance Gilles Kerloch.


 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.