Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Marche pour le climat. 3 000 manifestants en Bretagne. Le Télégramme. 28 janvier 2019

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont participé à la nouvelle marche pour le climat, ce dimanche, en France et notamment en Bretagne, où près de 3 000 manifestants ont été comptés. Leur message : dire l’urgence d’agir afin de limiter le réchauffement climatique déjà à l’œuvre.

Brest.  Initialement annoncé sur le Pont Albert-Louppe, le rassemblement s’est déroulé, sous forme d’une chaîne humaine, au-dessus de la plage du Moulin-Blanc, ce dimanche après-midi. Le collectif Citoyens pour le climat du pays de Brest a en effet décidé de déplacer sa mobilisation du jour, face aux conditions climatiques difficiles. 300 personnes environ (100 selon la police, 500 selon les organisateurs) y ont participé.

Rennes. Environ 1 500 personnes se sont rassemblées sur le mail François-Mitterrand où ils ont formé une chaîne humaine autour d’une partie de la place. Les manifestants ont ensuite défilé dans les rues de la ville dans une ambiance bon enfant au rythme de la musique d’un orchestre, et des différents slogans.

À l’issue de la manifestation, qui s’est déroulée dans le calme, les participants étaient invités à signer différentes pétitions en faveur du climat dont notamment celle de « L’Affaire du siècle » qui a déjà réuni plus de deux millions de signatures, preuve de l’ampleur de la mobilisation autour de ce sujet.

Quimper. 400 marcheurs pour le climat, rejoints par des gilets jaunes, étaient à nouveau présents, ce dimanche après-midi, pour marteler qu’il y a urgence à agir et protester contre l’inaction des politiques.

Vannes. Parties de la place de la mairie, 200 personnes ont participé, ce dimanche après-midi, à la Marche pour le climat. Organisée par le Collectif citoyen pour le climat vannetais, fondé en septembre suite à la démission de Nicolas Hulot, ces marcheurs, dont de nombreux enfants, ont rejoint le pont de Kérino en passant par la rive droite du port. Ils ont annoncé une prochaine manifestation le 16 mars prochain.

Auray. Partis de l’hôtel de ville, ils étaient près de 200 en arrivant au port ce dimanche.

Parmi ces manifestants : des militants associatifs ou de simples citoyens venus en famille pour manifester contre ce qu’ils considèrent comme une « inaction coupable » devant la progression du dérèglement climatique.

Concarneau. À l’initiative d’un collectif de citoyens du pays de Concarneau, la troisième marche pour le climat a attiré plus de 300 personnes ce dimanche après-midi dans le centre-ville. Le rassemblement était composé de centaines de citoyens de tous les âges, dont beaucoup sont venus en famille, pour soulever « l’urgence de la situation ».

Morlaix. La Marche pour le climat s’est déroulée samedi à Morlaix où elle a rassemblé 400 personnes qui ont répondu à l’appel du collectif « Citoyens pour le climat Pays de Morlaix ». Le rassemblement a eu lieu sur le parvis de l’hôtel de ville, suivi d’une marche pacifique. La maire, Agnès Le Brun, s’était opposée à l’organisation de ce rassemblement un samedi, craignant son impact sur le commerce du centre-ville.

En France et en Europe. 

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté ce week-end dans 120 villes françaises. Les rassemblements n’ont toutefois pas été de l’ampleur des manifestations précédentes, qui avaient réuni parfois jusqu’à environ 100 000 personnes globalement à travers le pays en septembre, octobre et décembre. Quelques gilets jaunes étaient visibles parmi la foule dans plusieurs villes. On a compté 5 000 manifestants à Lyon, 3 000 à Nice et 1 850 à Strasbourg.

Hors France, environ 70 000 personnes ont défilé dimanche à Bruxelles

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.