Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Quimper. Le PCF prépare les Européennes. Ouest-France. 29 janvier 2019

Réunie pour les vœux de début d’année, la section du Parti communiste, appelle « à la jonction des forces ».

« Pour l’Europe des gens, pas pour celle de l’argent. » À Quimper, le Parti communiste français (PCF) s’engage aux côtés de sa tête de liste pour les élections européennes, Ian Brossat. Celui-ci tiendra un meeting à Brest, vendredi 1er février. « Le parti n’est pas dans la résignation » et espère recueillir au moins 5 % des suffrages. Cela permettrait à « Marie-Hélène Bourlard de devenir la première ouvrière élue au Parlement européen » .

Yvonne Rainero, secrétaire de la section, entend « débattre et agir avec celles et ceux qui veulent faire émerger un nouveau monde ». Prochainement, le PCF sera présent dans les actions pour le climat et à la manifestation des retraités prévue le 31 janvier. « Sans s’associer aux comités d’organisation » , la section soutient aussi les revendications sociales des Gilets jaunes. Enfin, le parti communiste du pays de Quimper a établi des contacts avec d’autres partis de gauche, en vue de former une liste commune pour les élections municipales de 2020.

 

Réunie pour les vœux de début d’année, la section du Parti communiste, appelle « à la jonction des forces ».

« Pour l’Europe des gens, pas pour celle de l’argent. » À Quimper, le Parti communiste français (PCF) s’engage aux côtés de sa tête de liste pour les élections européennes, Ian Brossat. Celui-ci tiendra un meeting à Brest, vendredi 1er février. « Le parti n’est pas dans la résignation » et espère recueillir au moins 5 % des suffrages. Cela permettrait à « Marie-Hélène Bourlard de devenir la première ouvrière élue au Parlement européen » .

Yvonne Rainero, secrétaire de la section, entend « débattre et agir avec celles et ceux qui veulent faire émerger un nouveau monde ». Prochainement, le PCF sera présent dans les actions pour le climat et à la manifestation des retraités prévue le 31 janvier. « Sans s’associer aux comités d’organisation » , la section soutient aussi les revendications sociales des Gilets jaunes. Enfin, le parti communiste du pays de Quimper a établi des contacts avec d’autres partis de gauche, en vue de former une liste commune pour les élections municipales de 2020.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.