Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Audierne. Le personnel de l’Ehpad reste toujours mobilisé. Ouest-France. 6 février 2019

Le maire et deux de ses adjoints ont reçu les représentants du personnel de l’Ehpad. Ils craignent pour le paiement des RTT et que le nouvel Ehpad ne réduise le nombre de lits.

La mobilisation

Après la marche au centre-ville et alors que les débrayages se poursuivent chaque mardi et jeudi, de 13 h à 14 h à l’Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) de la baie d’Audierne, une délégation de quatre représentants du personnel a été reçue jeudi, par le maire, Joseph Evenat. Il était accompagné des adjoints Joëlle Colloch et Jean-Paul Cabillic, qui siègent comme le maire, au conseil d’administration de l’établissement.

Durant l’entretien, les salariés ont exposé leurs revendications et leurs craintes, « La suppression des RTT entraînerait une réduction du nombre d’agents contractuels », assure le délégué de la CGT, Gilles Kerloc’h.

Éviter des suppressions d’emplois

Selon les représentants du personnel, « le maire a pris note et s’est engagé à retransmettre les revendications à la direction, en précisant que sa préoccupation était le maintien de l’emploi ».

La délégation a également abordé le sujet projet nouvel Ehpad. « Pour le maire, cela reste à l’état de projet, rien n’est arrêté en termes de construction », en ce qui concerne la capacité du nouvel établissement. Il espère que la nouvelle structure accueillera 170 lits, afin de ne pas diminuer la capacité d’hébergement dans le Cap-Sizun et d’éviter des suppressions d’emplois.

Les représentants des salariés ont rappelé que lors du comité de pilotage et lors des instances « la direction a réaffirmé, à plusieurs reprises, que le nouvel Ehpad aurait une capacité de lits moindre ». Elle aurait aussi situé la fusion administrative de l’Ehpad de la baie d’Audierne et de l’Ehpad Saint-Yves, au 1er janvier 2020, ou au plus tard, le 1er janvier 202

Les salariés s’inquiètent du devenir des postes, si la capacité était diminuée. Ils craignent aussi pour le maintien de l’entretien du linge des résidents en interne. La délégation a évoqué des retenues de salaire pour les agents en repos qui soutiennent les grévistes lors des débrayages.

Le personnel de l’Ehpad reste toujours mobilisé

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.