Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 

27 févr.19:00
au
27 févr.22:00
 

 

À l’occasion du 80 ème anniversaire de la Retirada, la section de Quimper du PCF a invité Alain Mila, qui raconte dans la nouvelle « Une enfance retrouvée » l'exil de son père, enfant d'une famille de républicains espagnols, de Catalogne au Guilvinec en passant par Quimper.

Avec la chute de la République espagnole, vaincue par Franco avec le soutien d'Hitler et de Mussolini, des centaines de milliers d'Espagnols fuient vers la France.

Pour 4000 d’entre eux, le bout de la route fut le Finistère, terre d’accueil dès 1937 de réfugiés espagnols.

En février 1939 un convoi de près de 700 réfugiés arrivait en gare de Quimper, ils seront hébergés à Poulgoazec en Plouhinec, au Dourdy malgré le refus du maire de Loctudy (au motif que cela ferait fuir les vacanciers!), à Treffiagat et au Guilvinec dont les maires communistes s'étaient portés volontaires pour recevoir des réfugiés.

Parmi eux un enfant de 8 ans, Albert Mila, le père d'Alain Mila, qui fut accueilli avec sa mère, sa sœur, son frère par une famille du Guilvinec.

La CGT, le Secours Rouge, le parti communiste, avec d’autres, s'impliquèrent dans la solidarité aux réfugiés, dont l’un des animateurs fut à Quimper Julien Gracq, Louis Poirier à l'état-civil, jeune agrégé de géographie qui était en 38-39 professeur au lycée La Tour D'Auvergne et membre de la direction de la section communiste.

La Bretagne et la République espagnole avaient déjà une histoire commune : au moins 240 bretons ont été recensés dans les Brigades internationales. Et l’une des grandes figures de ces Brigades puis de la Résistance française, Henri Rol-Tanguy, était né à Morlaix.

Du fascisme triomphant en Espagne, après l’Italie et l’Allemagne, à la veille de la seconde guerre mondiale, à la résurgence actuelle des idées racistes, xénophobes, de la haine de l'autre ; de l'accueil des réfugiés espagnols à celui des migrants aujourd'hui, bien des questions soulevées par cette période de notre histoire européenne renvoient à l'actualité de 2019.

Cette conférence-débat sera aussi l'occasion de les aborder.

Le livre d'Alain Mila sera en vente sur place et pourra être dédicacé par l'auteur