Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Empêchons le Medef de faire la loi !

 

La section du PCF et les élus communistes du Pays de Quimper appellent à participer à la manifestation organisée mardi 9 avril à 11h place de la Résistance à Quimper par les syndicats CGT, FO, FSU et Solidaires contre la transposition dans la loi de l’Accord National Interprofessionnel dicté par le Medef.

Alors que la crise est profonde, que le chômage explose, que le pouvoir d’achat et la consommation sont en baisse, que la pauvreté et la précarité augmentent de façon vertigineuse, ce qui est à l’ordre du jour, ce n’est pas de céder plus de terrain au Medef en actant dans la loi un grave recul des droits des salariés, mais au contraire de donner à ceux-ci un réel droit de regard sur les stratégies des entreprises, des droits nouveaux pour s’opposer aux licenciements et proposer des alternatives, d’assurer à tous et toutes une véritable sécurité d’emploi et de formation.

Ce sont les propositions que portent en ce moment les députés et sénateurs communistes et du Front de gauche au Parlement pour faire prévaloir une autre logique que celle qui flexibilise et précarise toujours plus le monde du travail.

Car ce n’est pas le coût du travail qui fait exploser le chômage et la précarité, ce sont les appétits insatiables des marchés financiers et les politiques d’austérité qu’ils exigent. Transferts de fiscalité des entreprises vers les ménages, pressions sur l’emploi et les salaires, diminution des dépenses publiques, c’est un cycle infernal d’austérité et de récession qui appauvrit la population, vide les caisses de l’Etat, amplifie le chômage et assèche notre économie.

S’il y a une leçon à tirer de la descente aux enfers de l’ancien ministre du budget, celui qui, affirmait-il, ne croyait pas à la lutte des classes, et prônait l’austérité pour les plus modestes, c’est bien qu’il y a urgence à changer de cap.

La vocation de la gauche est de défendre les intérêts des salariés, pas de casser leurs droits, elle est de répondre aux besoins de la population, pas à ceux des marchés financiers, elle est  d’inscrire la démocratie politique et sociale au cœur de notre société.

C’est ainsi que pourra être comblé le fossé qui se creuse entre les Français et la politique.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.