Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Rencontres solidaires en Palestine

Il y a quelques jours l'urne contenant les cendres de notre camarade Fernand Tuil, infatigable combattant des droits du peuple palestinien, a été déposée selon ses volontés au pied d'un olivier, dans le camp de réfugiés palestiniens de Deisheh à Bethléem en Cisjordanie occupée.

Cette cérémonie émouvante s'est déroulée en présence de la famille et des amis français et palestiniens de Fernand, ainsi que des représentants du Consulat général de France à Jérusalem et de l'Autorité palestinienne.

Fernand, citoyen français, qui avait vécu dans sa jeunesse en Israël où sa famille d'origine tunisienne s'était installée, et dont la générosité ne connaissait pas de frontières, était titulaire de 3 passeports : français, israélien et palestinien, ce dernier lui ayant été remis par l'Autorité palestinienne en hommage au travail remarquable réalisé avec l'Association pour les Jumelages entre les camps Palestiniens et les villes Françaises (AJPF) qu'il présidait depuis sa création en 1989.

C'est grâce à Fernand et à son association qu'ont été initiés plusieurs jumelages concernant notre région, et notamment ceux de Douarnenez et Morlaix avec des camps de réfugiés palestiniens du Liban.

 

Les proches de Fernand étaient accompagnés d'une délégation d'élus et de militants de la solidarité avec la Palestine, conduite par Patrick le Hyaric, directeur de l'Humanité et député européen, Lydia Samarbakhsh, responsable du département international du PCF, Francis Wurtz, député européen honoraire, Nordine Idir, secrétaire national des Jeunesses Communistes, et dont Piero Rainero, conseiller municipal de Quimper et ami de Fernand, faisait partie.

 

Ce bref séjour en Palestine a été pour tous l'occasion de rencontres solidaires avec la population palestinienne, avec les familles de prisonniers, notamment Fadwa Barghouti, la femme de Marwan Barghouti, député emprisonné depuis 2002 et dont le nom est devenu aussi symbolique que l'a été celui de Mandela, avec des élus palestiniens, des responsables d'associations culturelles, comme Al Kamandjati, centre de formation musicale auquel des instruments de musique ont été remis, avec aussi des progressistes israéliens comme Michel Warschawski.

La délégation a été reçue officiellement à la Mouqata'a par le président Mahmoud Abbas qui a donné à ses interlocuteurs la primeur de l'annonce de la formation d'un gouvernement d'union nationale soutenu par toutes les composantes palestiniennes, y compris le Hamas.

Annonce à laquelle les dirigeants israéliens se sont empressés de répliquer en empêchant plusieurs nouveaux ministres habitant Gaza de rejoindre le siège du gouvernement à Ramallah, et en menaçant de bloquer à nouveau les taxes douanières dues aux Palestiniens.

 

Ce séjour en Palestine a permis aussi des retrouvailles chaleureuses avec Raed Abu Yussef, président de la coopérative de jus de raisin Al Sanabel d'Halhul qui regroupe 365 petits paysans palestiniens de la région d'Hébron ; coopérative mise en place et développée par les Palestiniens eux-mêmes, avec le soutien de plusieurs groupes de L'Association France Palestine Solidarité et de collectivités territoriales de Bretagne et des Pays de Loire.

Retrouvailles encore avec AbdelFattah Abu Srour venu lui aussi dans notre région, notamment à Quimper et Douarnenez, avec le théâtre d'enfants du centre culturel Al Rowwad situé dans le camp d'Aïda à Bethléem.

 

Puissent toutes ces rencontres ouvrir la voie à une solidarité renforcée entre Français et Palestiniens.

 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.