Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Pour la Sécu, mobilisons-nous jeudi 16 octobre

La section du PCF du pays de Quimper appelle à participer à la journée nationale d’action du jeudi 16 octobre pour la défense et la reconquête de la Sécurité Sociale et de notre protection sociale, et à la manifestation organisée ce jeudi à 11h à Quimper devant la Caisse Primaire d’Assurance Maladie cité du Guerlac’h par les syndicats CGT, FO, FSU et Solidaires.

Tandis que Manuel Valls ne cesse de répéter dans toutes les langues son amour pour les milieux d’affaires, le gouvernement fait les poches des salariés, des retraités, des chômeurs, des familles, et remet en cause  notre  système de santé et de protection sociale.

Ces choix politiques étouffent la consommation et se retournent contre l’emploi et la croissance, aggravant les déficits publics contre lesquels ils prétendent lutter.

C’est la double peine pour la population qui subit plus d’austérité, de chômage, de précarité, de pauvreté, dans le même temps où tous les mécanismes de protection sont mis à mal.

Plutôt que d'exonérer les employeurs de 30 milliards de cotisations familiales et de les compenser ensuite sur le dos des familles, plutôt que de ponctionner salariés et retraités, plutôt que de vouloir s’en prendre aux chômeurs, François Hollande et Manuel Valls feraient mieux de s'intéresser au coût du capital.

Les entreprises versent deux fois plus en intérêts bancaires et dividendes aux actionnaires qu’en cotisations sociales, et au rythme où vont les exonérations l’écart n’a pas fini de se creuser.

Les actionnaires du CAC 40 ont empoché 43 milliards d’euros l’an dernier, et les dividendes versés par les entreprises françaises se sont encore accrus de 30 % au second trimestre de cette année.

Ce n’est pas l’argent qui manque, c’est la volonté de le prendre là où il est.

Rien que la fraude patronale aux cotisations sociales prive notre pays de 20 à 25 milliards d'euros annuels selon la Cour des Comptes. On peut les comparer utilement aux 3,2 milliards d’euros d’économies que le gouvernement Hollande-Valls veut faire sur l’assurance maladie.

Sans parler de la fraude fiscale.

Le seul fait de décider de mettre à contribution les énormes revenus financiers à la même hauteur que les salaires dégagerait plus de 70 milliards pour la protection sociale.

De quoi envisager sereinement le remboursement à 100% des soins par la Sécu et le droit à une retraite pleine à 60 ans.

Sans compter qu’une politique axée vers le progrès social et humain et non vers la finance serait le meilleur outil du redressement économique et budgétaire du pays !

Communiqué de presse de la section du pays de Quimper du PCF

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.