Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Pour la reconnaissance de l'Etat palestinien

Piero Rainero, élu communiste de Quimper, s'est adressé à Jean-Jacques Urvoas, député du Finistère et président de la commission des lois, au sujet de la reconnaissance par la France de l'État palestinien. Voici son courrier :

 

Ces dernières semaines la Suède a rejoint les 134 pays, sur 193 membres de l'ONU, ayant déjà reconnu l'État de Palestine.

Le Parlement du Royaume-Uni vient d'adopter à une très large majorité, 274 voix pour et 12 contre, une résolution demandant au gouvernement britannique d'en faire autant.

Il répondait ainsi au vœu d'éminents représentants de la société israélienne qui ont appelé « à reconnaître l'État de Palestine aux côtés de l'État d'Israël », écrivant notamment:

« Nous, Israéliens qui nous soucions du bien-être de l'État d'Israël, croyons que la pérennité et la sécurité d'Israël dépendent de la pérennité et de la sécurité d' un État Palestinien .»

Dans notre pays, de nombreuses personnalités de tous horizons partagent cette opinion.

3 députés socialistes membres de la commission des affaires étrangères, dont votre collègue finistérien Gwenegan Bui, ont proposé que l'Assemblée nationale adopte à son tour une résolution invitant « le gouvernement français à reconnaître l'État de Palestine aux côtés de l'État d'Israël ».

Ils estiment eux aussi que la création d'un État Palestinien est la meilleure garantie possible pour la sécurité de l'État d'Israël, et déclarent : « un vote de l'Assemblée nationale française, après celui du Parlement britannique, serait un acte politique fort pour démontrer la détermination de la communauté internationale à trouver une issue pacifique et durable au conflit israélo-palestinien ».

M. Laurent Fabius, ministre des Affaires Etrangères, a quant à lui affirmé devant la dernière conférence des ambassadeurs :« La paix passe par la solution de deux États ce qui signifie qu'il faudra bien à un moment reconnaître l'État de Palestine . »

Monsieur le député, ce moment est venu.

La France qui, tout au long de son histoire, a maintes fois défendu la liberté des peuples, leur droit de vivre en paix et en sécurité dans des frontières reconnues par les instances internationales, se doit d'être toujours porteuse de ce message de justice.

Elle ne peut ignorer cette aspiration trop longtemps bafouée du peuple palestinien, elle ne peut être sourde aux voix qui s'expriment en Europe et partout dans le monde, y compris en Israël, en faveur de la reconnaissance de l'État palestinien.

Elle doit prendre ses responsabilités.

Le chemin d'une paix juste et durable dans cette partie du Proche-Orient passe par la reconnaissance, aux côtés de l'État israélien, d'un État palestinien souverain dans les frontières arrêtées en 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale conformément aux résolutions de l'ONU.

Me faisant l'interprète de tous ceux qui, épris de justice et de paix, agissent depuis longtemps dans notre département pour la reconnaissance des droits légitimes du peuple palestinien, je vous demande, M. le Député, d'appuyer la proposition de vos collègues députés et d' intervenir dans ce sens auprès du Président de l'Assemblée Nationale, du Ministre des Affaires Etrangères, du Premier Ministre, et du Chef de l'État.

Dans l'attente de votre réponse...

 

Sur la photo ci-contre, l'élu quimpérois aux côtés du sénateur Michel Billout, participant en avril 2011 à l'hommage rendu à Yasser Arafat par une délégation de l'ANECR (association nationale des élus communistes et républicains).

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.