Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Non à la haine et à l'intolérance

Une poignée de militants d'extrême-droite s'agitent depuis quelque temps à Quimper contre un projet de mosquée : tracts dans les boîtes à lettres, affiches sur les murs, tentative de manifestation avortée devant la mairie de Quimper, leur appel n'ayant été suivi que par une petite dizaine de personnes, propos racistes et comportements agressifs dans les lieux publics.

Cette fois ils veulent mobiliser pour une manifestation ce samedi 25 octobre à Quimper le ban et l'arrière-ban de tout ce que notre région compte de racistes, d'islamophobes, d'identitaires, de nostalgiques de l'OAS, voire du régime de Pétain, d'ennemis des valeurs républicaines.

Rien n'arrête ces prophètes de haine qui osent même afficher sur leur page facebook « La Liberté guidant le peuple ».

On avait déjà connu dans notre région le détournement de la révolte des Bonnets rouges, révolte contre l'ordre féodal, par le Medef et autres défenseurs de l'ordre établi d'aujourd'hui, celui de la finance, voilà maintenant l'extrême-droite anti-républicaine qui s'approprie le tableau de Delacroix peint en hommage aux républicains des journées de juillet 1830 !

L'un des sites d'extrême-droite qui appelle à cette manifestation, confidentiel mais néanmoins malfaisant, demande même de venir avec les « Kroaz Du ».

Pour ceux qui l'ignorent, ce drapeau représentant une croix noire sur fond blanc fut celui de la milice de l'Abbé Perrot, collabo breton dont les miliciens ont torturé et assassiné bien des résistants.

Et ce même site internet qui s'est fait une spécialité d'attaques et injures racistes, antisémites, islamophobes, et qui qualifiait Michel Mazéas, ancien maire communiste de Douarnenez, « d'ignoble pourriture communiste », se revendique d'un nazi breton, admirateur du fascisme et théoricien de la « pureté de la race », Olier Mordrel.

 

Ne laissons pas ces semeurs de haine et de division répandre leur venin dans notre ville.

Certes peu nombreux aujourd'hui, ils grandiront demain si nous n'y prenons pas garde.

 

« Le ventre est encore fécond d'où a surgi la bête immonde », avertissait Brecht dans « La résistible ascension d'Arturo Ui », parabole de la conquête du pouvoir par Hitler.

 

Alors rassemblons-nous place Terre au Duc

samedi 25 octobre à 10h30

pour dire non à l'intolérance, au racisme et au fascisme,

pour affirmer que nous voulons une société fraternelle, juste et humaine,

où tous et toutes puissent vivre ensemble à égalité de droits.

 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.