Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Sur les marchés quimpérois, un week-end de rentrée

En ce premier week-end de septembre, les communistes étaient présents sur les marchés de Quimper avec un tract de leur section, la vignette et le programme de la fête de l'Huma.

Ambiance pressée le samedi matin aux Halles centrales, sauf pour les vacanciers dont de nombreux touristes étrangers, plus détendue et plus propice aux échanges le dimanche matin sous un franc soleil au marché du Braden, quartier populaire de la ville où se croisent retraités et jeunes couples.

Quartier populaire de forte tradition de gauche dans lequel comme ailleurs nous constatons à chaque élection la montée des abstentions.

 

Beaucoup font part de leurs difficultés, telle cette retraitée qui achète l'Huma-Dimanche pour la 1ère fois, et explique ses inquiétudes avec un fils handicapé pour lequel la baisse des financements du conseil départemental entraîne la perte en chaîne d'autres aides, ses parents devant subvenir à ses besoins. Et même les 2 heures d'aide ménagère dont bénéficiait ce couple âgé ont été transférées à leur fils ! Du coup, ce vieux couple se débrouille tout seul pour faire son ménage.

La solidarité familiale supplée à l'action publique défaillante.

Mais demain, nous dit-elle, quand nous ne serons plus là ?

 

Une autre retraitée montre ses mains chargées de sacs, expliquant : je ne prends plus ma poussette pour faire le marché, comme ça je suis sûre ne pas trop dépenser...

 

Vous êtes motivés, nous dit un passant sur un ton ironique.

Oui, nous sommes motivés pour changer cette société inhumaine, et nous espérons que nous serons de plus en plus nombreux à nous rassembler pour cela !

 

Discussions sur le drame des migrants, avec la question qui revient : qu'est-ce que l'on peut faire ? On attend naturellement l'action des communistes dans le domaine de la solidarité. Notre section, qui avait été à l'initiative d'une démarche commune auprès du préfet de 14 organisations de Quimper et de Cornouaille sur ce sujet début mai, a interpellé le maire de la ville pour qu'il prenne ses responsabilités.

 

Échanges aussi sur la situation des paysans, question très présente évidemment dans le Finistère. Un chauffeur de camion, issu lui-même du milieu agricole et ayant travaillé pour l'abattoir Bigard, connaît bien les dysfonctionnements du système et tombe d'accord avec nous sur la nécessité d'un autre modèle agricole. Il évoque les voisins de ses parents dont personne ne reprendra la ferme et s'inquiète à juste titre de la fin possible de cette agriculture paysanne et de proximité.

Cela a de l'écho sur ce marché où de petits producteurs locaux viennent vendre leurs légumes.

 

Un jeune couple découvrant le programme de la fête de l'Huma achète illico 2 vignettes pour la fête où ils ne sont jamais allés.

 

Un nouvel arrivant à Quimper content de nous voir avec l'Huma-Dimanche nous donne son adresse, un abonné possible pour la tournée du CDH.

 

Bien des raisons pour les communistes d'être encore plus présents sur les marchés !

 

 

 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.