Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Maintien de l'abattoir public de Pont Croix 

Les communistes du Cap Sizun, qui se sont mobilisés depuis plusieurs mois aux côtés des éleveurs et des salariés pour le maintien de l'abattoir public de Pont Croix, se félicitent de cette victoire. C'est un atout pour le développement d'une agriculture de proximité, conforme aux intérêts des éleveurs et des consommateurs, pour la vitalité du territoire, et un succès pour le maintien de l'emploi.

Encore une fois la mobilisation a payé.

Abattoir de Pont-Croix
Le Cap Sizun a gagné
Communiqué de la section PCF du Cap Sizun (28 mars 2016)

Finalement, une (large) majorité s’est dégagée à la Communauté de communes en faveur de l’abattoir. Le Cap Sizun y gagnera, tout l’ouest-Cornouaille y gagnera.

La lutte et les propositions des éleveurs, ainsi que le soutien de la population ont fait émerger cette bonne solution qui permettra, par le développement des circuits courts, de soutenir une partie de notre agriculture locale et de conserver les emplois de l’abattoir.

Dans cette affaire, le Parti communiste du Cap Sizun n’a pas ménagé sa peine, en étant en permanence à l’écoute des éleveurs et des salariés, et en mettant en avant des propositions utiles et constructives . Il a fallu combattre les élus ultra-libéraux qui considèrent qu’il y a toujours trop de dépenses publiques (mais qui ne disent rien quand on fait 41 milliards de cadeaux aux grandes entreprises, sans contrôle…et sans résultats pour l’emploi).

Les éleveurs ont aussi dû faire face à des dirigeants FNSEA qui avaient condamné l’abattoir au nom d’un productivisme dont on voit pourtant les effets catastrophiques pour la plupart des agriculteurs.

Et maintenant : relancer l’abattoir

  • Avec une direction à temps plein, entreprenante et dynamique, à l’écoute des éleveurs et des salariés.

  • Avec une politique commerciale rénovée et transparente.

  • Avec une nouvelle salle de découpe, la mise sous vide, la possibilité de livraison.

  • Ce nouveau dynamisme sera garanti par une gestion démocratique, associant les élus communautaires aux éleveurs et salariés.

Chacun doit soutenir cette relance de l’abattoir :

  • Les consommateurs (ou « consomm’acteurs ») en faisant encore plus confiance aux circuits courts.

  • Les éleveurs en (re)trouvant tous le chemin de l’abattoir renouvelé.

  • Les grandes surfaces en jouant le jeu, et pas seulement pour soigner leur image.

  • Les diverses communautés de communes de l’ouest-Cornouaille en pérennisant leur participation financière, avant la création d’un syndicat intercommunautaire.

En résumé : satisfaction, mobilisation et vigilance. 

                                             

Suivez les infos du PCF du Cap Sizun sur Facebook :

 

https://www.facebook.com/PCF-CAP-SIZUN-586406094848487/?fref=ts

 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.