Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Santé. Appel à se rassembler le 8 novembre / Le Télégramme / 3 novembre 2016

Alors que débutait, hier, devant le parlement, l'examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale, les comités de défense des hôpitaux de Douarnenez, Concarneau, Brest et Morlaix en ont profité pour se retrouver à Quimper et clamer leurs inquiétudes face à « la déstructuration du système hospitalier ».

« Exiger une santé publique de proximité pour tous »

Ils dénoncent « une politique d'austérité qui fait que la situation se dégrade de façon importante ». Ils citent, pêle-mêle, « des services fermés, des lits supprimés partout, des activités "non rentables" abandonnées, des investissements retardés, des conditions de travail tendues pour les personnels... ». À l'aune de cette énumération, les représentants du comité de défense de l'hôpital de Brest déplorent « 168 emplois supprimés au CHU de Brest, au nom du retour à l'équilibre ».

Au niveau national, les quatre comités entrevoient de nouvelles économies, « de l'ordre de plus de 4 milliards d'euros », si le projet de loi est adopté. Un secteur est, selon eux, particulièrement mis à mal : la psychiatrie. Les Morlaisiens dressent un tableau particulièrement sombre de la fermeture annoncée de l'unité de Roz Avel (24 patients). « On demande aux familles de reprendre leur parent ou alors de les placer en Ehpad, qui ne sont pas à même de recevoir ce type de patients, grabataires bien souvent et en grandes difficultés psychologiques ». Autres inquiétudes, la multiplication des déserts médicaux : « Chaque commune essaie de se débrouiller, mais ce sont des expédients ! ». Ils réclament une régulation des installations de médecins et la fin du numerus clausus à l'entrée de la faculté de médecine. Ils appellent les citoyens à les rejoindre et à prendre part aux rassemblements des professionnels de la santé, du médico-social et du social qui auront lieu le 8 novembre un peu partout en France. À Quimper, le rassemblement est prévu à 10 h 30, au Chic. « Nous serons à leurs côtés pour exiger une santé publique de qualité et de proximité pour toutes et tous ».

Photo Le Télégramme : Les représentants des quatre comités de défense des usagers des hôpitaux de Douarnenez, Concarneau, Morlaix et Brest, réunis derrière la bannière des Brestois.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.