Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Carhaix. 300 personnes défilent pour défendre le service des urgences / Le Télégramme / 17 novembre 2016

L'appel des syndicats de l'hôpital de Carhaix a été entendu. Ce jeudi après-midi, environ 300 personnes se sont rassemblées devant l'établissement puis ont défilé jusqu'à la mairie pour exprimer leurs inquiétudes pour l'avenir du service des urgences. 

Ces dernières semaines, un manque de médecins a en effet contraint le service à réduire fortement son activité Smur à plusieurs reprises. 

Du côté du personnel, mais aussi des usagers venus le soutenir, cela met en danger les patients et surtout cela remet en cause l'accès aux soins pour tous.

Pour certains, cela rappelle aussi le combat de la maternité mené en 2008. De son côté, la direction de l'hôpital assure qu'elle est simplement confrontée à une pénurie de médecins urgentistes et qu'il n'est pas question pour elle de réduire la voilure.

 

 

************************************************

 

Les communistes du Finistère avaient apporté leur soutien à ce rassemblement devant l'hôpital de Carhaix contre les menaces de fermeture du service des urgences et du SMUR, pour défendre l'accès aux soins pour tous et partout, en Centre-Bretagne comme ailleurs, pour la sécurité de la population.

Ce qui met en danger le droit à la santé, ce sont les politiques d'austérité qui se traduisent par un sous-financement de l'hôpital public, dont le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale en cours d'examen est un nouvel exemple.

Ces politiques qui ont été menées par les gouvernements successifs menacent de transformer des régions entières en déserts sanitaires, elles portent atteinte au droit à la santé des usagers, mettent en cause leur sécurité , dégradent les conditions de travail et d'emploi des salarié-e-s.

Ce sont elles qui portent la responsabilité première de la crise de la démographie médicale, car la décision il y a plus de 40 ans de restreindre drastiquement le nombre de médecins formés visait déjà à diminuer la dépense publique de santé, comme si l'on « consommait » des soins par plaisir et non par nécessité !

La mise en place des Groupements Hospitaliers de Territoires (GHT) constitue une nouvelle menace pour les hôpitaux de proximité et l'accès aux soins.

Nous appelons les personnels et les usagers à se mobiliser partout pour la défense de l'hôpital public et mettons en débat un plan d'urgence pour la santé qui comprend notamment un moratoire sur les fermetures de services et démantèlements d'hôpitaux, une réforme démocratique de leur financement, l'abrogation des lois Bachelot et Touraine, la suppression des numerus clausus, la reconquête de la Sécurité Sociale pour aller vers la prise en charge des soins pour tous à 100%. 

Ci-dessous quelques photos de la manifestation prises par JL Le Calvez (voir sur http://www.le-chiffon-rouge-morlaix.fr )

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.