Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Hôpital de Morlaix. Débrayage au service des urgences jeudi 12 janvier 2017 / Le Télégramme

Un préavis de grève a été initié par la CGT du centre hospitalier de Morlaix, hier. Un débrayage est programmé de 14 h à 15 h, devant le service des urgences, jeudi. Ce mouvement veut alerter la direction et le grand public sur « le malaise grandissant au service des urgences depuis plusieurs semaines ». L'objectif est de réclamer « des moyens humains en adéquation avec la charge de travail, du matériel en nombre suffisant, une prise en compte du malaise de l'équipe soignante et une meilleure anticipation et gestion de la violence dans les services ». La CGT aura un rendez-vous préalable avec la direction du centre hospitalier, à 17 h, mercredi.

Sud Santé et la CFDT appellent également à suivre le mouvement. Côté Sud Santé, la réunion d'un CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) extraordinaire a été sollicitée auprès de la direction. « Nous espérons une réponse pour le début de la semaine prochaine », exposent les délégués.

La CFDT, quant à elle, a déposé un droit d'alerte, courant décembre, pour signifier les difficultés rencontrées par le personnel des urgences. « Une rencontre est prévue avec la direction des ressources humaines le 25 janvier. Un autre rendez-vous a également été sollicité avec la députée Marylise Lebranchu dans les jours qui viennent », souligne le syndicat.

Courant décembre, une lettre ouverte avait également été rédigée par le personnel, avec l'aide de l'intersyndicale, et distribuée en interne, au sein des différents services de l'hôpital. 

Le Télégramme, 7 janvier 2017

 

********************************

 

Quimper, Brest, Carhaix, Morlaix...Le malaise est grand dans les services d'urgence des hôpitaux finistériens. Manque de moyens humains et matériels, personnels en souffrance, patients confrontés à des conditions d'accueil insupportables, services au bord de l'explosion.

Face à cette situation tendue, c'est une nouvelle fuite en avant qui se prépare.

Après la disparition ou les restrictions d'ouverture de plusieurs services d'urgences de proximité, de nouvelles suppressions sont à craindre, et partout personnels et usagers se mobilisent.

Comme c'est le cas à Morlaix en cette première semaine de l'année.

 

********************************

 

Le tract de la CGT du centre hospitalier de Morlaix :

Urgences

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.