Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Jean-François Téaldi : « Boycottons Cnews »

Pascal Jouary / Humanite.fr / 28 Avril 2017

 

« J'ai l'habitude. Ce n'est pas la première fois qu'on me menace ainsi. Mais ces faits sont graves et méritent d'être dénoncés et poursuivis », a expliqué Jean-François Téaldi à Nice-Matin.

Photo : Guillaume Clément

 

Après avoir lancé une pétition de soutien à Audrey Pulvar, suite à son éviction de Cnews, le conseiller municipal Jean-François Téaldi a été menacé par un militant du Front national.

« Vous voulez des problèmes avec votre pétition visiblement ! Faites très attention, vous aurez des problèmes à force de vous mêler de ce qui vous dépasse ! », tel est le message qu’a reçu sur Facebook Jean-François Téaldi, conseiller municipal PCF à Cagnes-sur-Mer. Il a été menacé sur internet par un certain François Schmitt, qui serait, à la vue du réseau social, un ancien candidat Front national aux municipales à Beauvais. Il reproche à Jean-François Téaldi d’avoir lancé une pétition de soutien à Audrey Pulvar. La journaliste a été privée d’antenne jusqu’à la fin des présidentielles pour avoir signé une tribune féministe anti front national dans le Huffington Post. David Rachline, sénateur FN du Var, a adressé une lettre à Serge Nedgar, le patron de Cnews, pour demander l’éviction de la journaliste. Il a été écouté et entendu. La journaliste n’a plus le droit d’animer le Grand Rendez-Vous et le Grand Journal de la Présidentielle.

« Une atteinte à la liberté de la presse »

« Je suis révolté que sur simple demande d’un élu FN, Bolloré puisse écarter une journaliste », explique Jean-François Téaldi, qui soutient que « c’est une atteinte à la liberté de la presse ». La pétition lancée par Jean-François Téaldi en soutien à Audrey Pulvar a déjà recueilli plus de 60 000 signatures en seulement deux jours. Le Syndicat National des Journalistes CGT (SNJ-CGT) a apporté son soutien : « Le SNJ-CGT dénonce cette sanction qui constitue un vrai déni du droit d’expression citoyenne et apporte toute sa solidarité à Audrey Pulvar ». Florian Philippot, le numéro deux du Front national s’est félicité de l’éviction de la journaliste : « Cnews fait preuve de responsabilité ». Jean-François Téaldi, lui-même ancien journaliste à France Télévision, s’inquiète : « Cela nous montre ce que serait le Front national au pouvoir, ils excluraient tous ceux qui ne sont pas d’accord avec eux». Enfin, le conseiller PCF, Front de gauche, appelle à boycotter la chaîne Cnews jusqu’à ce qu’Audrey Pulvar soit revenue.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.