Section du Pays de Quimper

Section du Pays de Quimper
Accueil
 
 
 
 

Scaër. Menace d’expulsion. Rassemblement autour d'Hamidou Mary

Le Télégramme / 04 mai 2017

Une cinquantaine de personnes étaient réunies hier devant la mairie avant l'entrevue avec le maire.

Comme annoncé dans l'édition du Télégramme de Quimperlé datée du mardi 3 mai, un rassemblement de soutien à Hamidou Mary, ressortissant malien menacé de reconduite à la frontière, avait lieu hier, à 15 h, devant la mairie avant qu'une délégation comprenant des élus de Scaër et Guiscriff et des syndicalistes soit reçue par Jean-Yves Le Goff, le maire, à 15 h 30. Dans l'assistance, des élus de Scaër et Guiscriff, des syndicalistes, des amis de Hamidou Mary et des citoyens.

Bien intégré à la vie locale

Arrivé en France en 2003, Hamidou Mary a obtenu sa carte de séjour en 2009, enregistrée à Bobigny, puis il s'est installé à Scaër en 2012. Il est agent de sécurité : il a travaillé lors de l'Euro de football l'été dernier, intervient régulièrement au stade du Roudourou et pour une société de téléassistance aux personnes âgées. Il accomplit actuellement une mission en gare de Morlaix. Marié, père d'un enfant de deux ans, Hamidou Mary est bien intégré dans la vie locale. Il a joué au football à l'Avenir de Guiscriff avant de signer à la JS Coat-Loc'h. Une erreur se serait produite, selon Hamidou Mary, lors du renouvellement de sa carte de séjour : selon lui, on a joint au dossier la photo de son frère et non la sienne.

En mars dernier, il a reçu un courrier l'informant d'une reconduite à la frontière pour le 11 mai. Jeannine Daniel a pris la parole pour informer l'assistance : « Nous sommes là pour interpeller le maire, représentant de l'autorité publique, qui ne serait pas au courant du dossier, ce qui m'étonne... L'affaire est partie de la mairie de Scaër quand Hamidou Mary a présenté sa demande de renouvellement de carte de séjour. La préfecture a eu une suspicion de fraude sur les photos qu'il présentait et a pris une décision d'expulsion. La présomption d'innocence n'a pas été appliquée dans le cas présent puisqu'il a reçu son ordonnance de reconduite à la frontière... Ce qui nous interpelle, c'est que la décision a été prise sans attendre un jugement ».

La réponse du maire

Après l'entrevue, le maire a transmis le document suivant : « Le maire a reçu quelques membres du comité de soutien en salle du conseil municipal. Ils ont fait valoir des arguments contre l'expulsion de Monsieur Mary Hamidou. Après échanges, il a bien été précisé qu'en aucun cas le service administratif de la mairie n'est à l'origine de cette procédure. Face à l'ensemble des personnes présentes sur la place de la Libération, M. le maire a réitéré son soutien et a signé la pétition contre l'expulsion ».

On reconnaît sur la photo du Télégramme aux côtés de Hamidou Mary l’animatrice de son comité de soutien, Jeannine Daniel, militante communiste de Scaër connue pour son engagement auprès des migrants, et Jacques Rannou, syndicaliste et candidat PCF-Front de gauche aux législatives dans la 8ème circonscription du Finistère.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.